Notre structure notre equipe nos services nos conseils
chezmonveto

Actualités

Vous êtes ici : 
picto

Le zoo de Mulhouse s'offre une extension africaine, pour ses 150 ans

10/09/2018

« Le zoo de Mulhouse (Haut-Rhin), qui fête samedi ses 150 ans, ouvrira en 2021 un espace entièrement dédié aux animaux d'Afrique, a-t-on appris auprès de sa direction.


Le projet "Horizon Afrique" consiste à reproduire une forêt tropicale et la savane pour y regrouper des espèces déjà présentes ou nouvelles, dont beaucoup sont en danger d'extinction, a exposé Brice Lefaux, directeur du parc zoologique et botanique de Mulhouse.


Ce nouvel espace d'1,5 hectare permettra par exemple au zoo d'accueillir pour la première fois des girafes, des gazelles, des hippopotames nains et divers amphibiens et reptiles. Ils rejoindront ses crocodiles, bongos, zèbres de Grevy et autres cercopithèques (certains singes, ndlr), a précisé la direction dans un document de présentation.


Il devrait ouvrir durant le premier semestre 2021, après une construction représentant un investissement de 8,5 millions d'euros et pilotée par la communauté d'agglomération Mulhouse Alsace Agglomération (M2A).


"Horizon Afrique renforce la vocation particulière du zoo de Mulhouse : la conservation des espèces menacées", a commenté Fabian Jordan, président de l'agglomération.


Ainsi, l'hippopotame nain, ou "pygmée", dont le mâle adulte peut tout de même peser 275 kilos, est classé "en danger" par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le cercopithèque de Roloway est considéré comme le primate le plus menacé d'Afrique, a précisé le zoo.


Créé en 1868, le parc zoologique et botanique de Mulhouse est le troisième zoo le plus ancien de France après Paris et Lyon.

Abritant actuellement 170 espèces animales de tous les continents, il a été fondé par les industriels locaux dans le but de proposer un lieu de loisirs à leurs salariés le week-end.


Avec 385.000 entrées enregistrées en 2017, il se classe parmi les dix zoos payants les plus visités de France et constitue le troisième site touristique payant le plus fréquenté d'Alsace, après les bateaux-promenade de Strasbourg et le château du Haut-Koenigsbourg. »

 

Source : AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2009) Agence France-Presse